Vous venez d’acheter une maison, mais détestez ses tapis démodés? Les remplacer pour un autre recouvrement de sol peut s’avérer plus laborieux qu’il n’y parait. Parfois même, on peut endommager le sous-plancher ou se compliquer la vie inutilement.

 

Dans les années 60 et 70, l’installation d’un tapis pour couvrir les sols était tendance. On aimait sa douceur sous les pieds et son côté insonorisant. Désormais, plusieurs préfèrent le retirer en raison de son entretien plus difficile et de la crainte qu’il nuise à la qualité de l’air.

Tapis collé ou cloué, voici la marche à suivre pour le retirer en évitant les complications.

 

En raison des émanations possibles causées par la colle, il est important de porter un masque.

En raison des émanations possibles causées par la colle, il est important de porter un masque.

 

TAPIS COLLÉ

Un tapis collé est plus difficile à enlever qu’un tapis cloué. Il n’est pas rare que les gens se blessent - souvent au dos- en exécutant cette tâche. Louer une machine qui se spécialise dans son retrait peut vous faciliter la vie. Mais si vous préférez le faire vous-même, voici les étapes :

  1. Rassemblez le matériel : X-Acto (ou autre outil tranchant), grattoir (ou spatule), pince plate et ponceuse. Mettez des gants et un masque pour votre protection. La colle peut dégager des gaz chimiques.
  2. Coupez des bandes de tapis en partant d’un coin avec votre outil coupant. Les bandes doivent être environ de 25 cm de largeur.
  3. À l’aide de la pince plate, soulevez les bandes, une à la fois.
  4. À l’aide du grattoir ou de la spatule, décollez chaque bande.
  5. Lorsque le sol est à découvert, poncez-le pour retirer la colle.
 

Sous les tapis se cachent parfois de magnifiques planchers de bois : un ponçage et le tour est joué!

Sous les tapis se cachent parfois de magnifiques planchers de bois : un ponçage et le tour est joué!

 

TAPIS CLOUÉ

Un tapis cloué est une bénédiction pour celui qui désire l’enlever : c’est beaucoup plus simple que s’il avait été collé. Mais cela ne veut pas dire que la besogne ne sera pas longue. Dans les deux cas, il faut s’armer de patience. Voici les étapes :

  1. Rassemblez le matériel : X-Acto (ou autre outil tranchant), pied-de-biche, marteau et pince. Enfilez les gants pour vous protéger des clous et agrafes. Vous n’aurez pas besoin de masque.
  2. Coupez un coin du tapis, par exemple en retirant un morceau de la forme d’un triangle. Si vous désirez conserver le sous-plancher, prenez garde à ne pas l’abîmer avec la lame.
  3. En glissant vos doigts sous le tapis grâce à l’ouverture, tirez pour tenter d’arracher une section. Il est important pour cette étape d’écouter son corps : les blessures sont fréquentes. Si la force vous manque, demandez de l’aide.
  4. Si une zone semble trop difficile, vous pouvez en essayer une autre en coupant un coin à l’aide de l'outil tranchant. Il est d’ailleurs possible de couper plusieurs petits morceaux pour faciliter le travail.
  5. Lorsqu’il ne reste plus de tapis, retirez les clous et agrafes avec la pince, le marteau et le pied-de-biche, selon les besoins.
  6. La bande d’ancrage doit elle aussi être retirée à l’aide du pied-de-biche. Parfois, il est nécessaire de frapper le pied-de-biche avec un marteau pour réussir le travail. Vous retirez ce tapis dans le but d’en installer un nouveau? Laissez les bandes d’ancrage en place.
  7. Si vous observez une couche de mousse sous le tapis, retirez-la à l’aide des mêmes outils (marteau, pince, pied-de-biche). Ce n’est pas nocif, mais il vaut mieux la retirer pour un travail bien fait.
 

Maintenant que votre tapis collé ou cloué est enlevé, ne reste plus qu’à redonner ses lettres de noblesse au plancher, si celui-ci est récupérable. Parfois, un ponçage, un sablage et une couche de vernis suffisent. Sinon installez tout simplement un nouveau recouvrement de sol de votre choix.

Par id3tech