Le marché immobilier roule à vitesse grand V depuis quelque temps. Même dans un contexte où les transactions se concluent rapidement, un vendeur a avantage à se préparer minutieusement. Avant de vendre votre propriété, pensez aux astuces simples que nous vous suggérons. Elles vous permettront d’atteindre vos objectifs plus facilement. Par la même occasion, nous vous proposons quelques conseils financiers qui vous aideront à vous organiser adéquatement.

 

1. Mettez en valeur l’espace

 

Avant d'installer la pancarte, faites d’abord une première vérification des pièces et de l’environnement de votre maison, condo ou chalet. 

 

Avec ce simple geste, votre propriété pourrait avoir l’air de valoir plus cher, tant de l’intérieur que de l’extérieur. Faire bonne impression demeure souvent la principale façon de vendre plus rapidement, à un meilleur prix. 

 

Rangez

Si vous avez tendance à accumuler des biens de toutes tailles, formes et couleurs, ou à mettre en évidence vos collections d’objets, rappelez-vous cette règle : il faut éviter d’attirer l’attention au mauvais endroit. N’hésitez pas à ranger dans des boîtes ou à entreposer les choses inutiles. Les pièces auront l’air plus spacieuses et vous laisserez en prime aux visiteurs le soin d’imaginer le décor de leur future maison.

Décrochez

Cette règle vaut aussi pour vos photos, cadres et œuvres d’art. Libérez les murs! Se retrouver devant un canevas vierge enchantera les futurs acheteurs. Et si une image vaut mille mots, celle de murs chargés peut parfois donner une impression de lourdeur qui ne joue pas en votre faveur. Cependant, n’oubliez pas de réparer les trous qui resteront sur vos murs après avoir retiré vos cadres.

Allumez

Votre éclairage est-il adéquat? Souvent, l’utilisation d’un gradateur permet de doser l’intensité de certains luminaires et de créer une ambiance qui avantage votre espace. Ce petit geste peut changer bien des choses, même en plein jour.

Rafraîchissez 

Peindre en blanc des murs de couleur ou dont vous avez retiré le papier peint est une solution rapide pour rehausser la valeur perçue de votre maison. Même chose pour votre terrain : plus vous créez des espaces neutres et rangés, plus vous stimulez l’imagination de l’acheteur.

 

2. Ayez un portrait clair de vos finances

Comment? En contactant votre conseiller, plus tôt que tard. Avant de vendre, il est prudent de savoir exactement où vous en êtes dans vos finances.

Planificatrice financière chez Desjardins, Angela Iermieri rappelle qu’en vous engageant dans un processus de vente, vous devez prévoir, selon votre situation :

1-   Vous reloger, en achetant une propriété ou en louant un appartement

2-   Considérer ce que vous ferez avec les potentiels gains de la vente

3-   Comprendre les conséquences financières de la vente de votre propriété

 

« Les vendeurs gagnent à se poser certaines questions en amont », observe Angela Iermieri. À son avis, prendre d’abord le temps d’échanger avec un conseiller est un investissement rentable pour obtenir un portrait clair de vos finances. « C’est aussi l’occasion de discuter de ce que vous souhaitez entreprendre à la suite de la vente de votre propriété. »

Elle rappelle également les possibles indemnités à payer si par exemple le prêt hypothécaire est remboursé avant terme en raison de la vente.

À ce chapitre, Angela Iermieri signale que les propriétaires ayant l’occasion de planifier à long terme la vente de leur maison opteront pour une période précise pour le faire. Par exemple, au moment de renouveler votre prêt hypothécaire, il est prudent de choisir un terme plus court, ou un prêt ouvert plutôt que fermé en vue de réduire les indemnités à payer s’il y a vente avant le terme.

« La rencontre avec le conseiller est aussi l’occasion d’aborder le sujet de la qualification pour un prochain prêt hypothécaire, notamment si le type de propriété convoité se situe dans une fourchette de prix supérieure à l’actuelle. »

Angela Iermieri signale que la vente d’une résidence secondaire, comme un chalet ou une maison de campagne, ou encore d’une propriété locative comme un triplex, s’accompagne d’obligations, notamment fiscales, qui pourraient entraîner le paiement de sommes importantes. Ce sujet devrait donc être abordé dans vos discussions avec un conseiller pour vous permettre d’utiliser les bonnes stratégies. 

  •  
  •  
  •  
 

Considérant les nombreuses étapes à respecter, profiter de conseils financiers avisés, c’est vous donner toutes les chances de réussir cette transaction complexe et importante et ainsi vous assurer la paix d’esprit. 

Par id3tech