La toiture est la protection ultime de la maison. Elle se doit d’être étanche afin d’éviter les détériorations qui peuvent faire perdre de la valeur à votre propriété. Savez-vous comment vérifier si elle est en bon état?

Une toiture endommagée peut s’avérer un réel cauchemar. On parle surtout des dommages causés par l’eau qui s’infiltre. Ces dommages peuvent être évidents, par exemple un plafond qui fuit. Ou plutôt subtils, comme de l’eau qui s’accumule entre les murs insidieusement et génère des champignons. Ces dégâts invisibles sont les pires puisqu’on s’en rend souvent compte lorsqu’il est trop tard. La solution? Vérifier à la source! C’est-à-dire faire l’inspection de la toiture deux fois par année.

 

Les dégâts peuvent survenir subitement, sans préavis!

Les dégâts peuvent survenir subitement, sans préavis!

 

Astuces pour éviter les problèmes

Avec nos horaires chargés, il est facile d’oublier d’examiner l’état de la toiture. Mais il est recommandé de faire une inspection visuelle en automne et quelques mois plus tard, après la fonte de la neige. Si vous observez quelque chose qui cloche, contactez un couvreur afin qu’il vérifie s’il y a un réel problème. Aussi, lorsqu’il y a des accumulations de détritus comme des feuilles ou des branches, retirez-les. Ces derniers peuvent abimer le bardeau.

 

Les signes qui ne trompent pas

Au Québec, la plupart des toits de bâtiments résidentiels sont faits en bardeaux. Il est généralement aisé de reconnaitre quand une toiture de ce type a besoin d’être réparée ou remplacée. Les bardeaux gondoles, certains sont plus foncés ou encore ne se trouvent plus à leur place. Des sections du toit restent humides ou spongieuses. Il y a des fissures et autres détériorations visibles comme de la moisissure. Parfois, ce sont les joints qui ne sont plus bien scellés. En fait, il suffit souvent d’être observateur pour remarquer une toiture qui ne fait plus bien son travail. Un toit non abimé a pour sa part une couleur uniforme et n’affiche pas d’ondulations incohérentes.

 

Une toiture de bardeaux en bon état a une couleur uniforme et aucune ondulation.

Une toiture de bardeaux en bon état a une couleur uniforme et aucune ondulation.

 

Doit-on étirer la sauce?

Non! Certains propriétaires pourraient être tentés d’attendre quelques mois avant d’engager une entreprise de couvreur pour colmater les dégâts. Ce n’est pas conseillé. En fait, vaut mieux remplacer une toiture avant qu’il ne soit trop tard. Donc, dès les premiers signes d’usure, il faut se pencher sur la question.

 

Remplacer au complet ou partiellement?

La durée de vie d’une toiture en bardeaux est variable, soit entre 10 et 20 ans. Dans certaines situations, il n’est pas nécessaire de refaire le toit au complet de la maison. Par exemple lorsqu’il n’y a que quelques sections de la toiture qui sont abimées. Un expert pourra vous conseiller pour cette étape. Si vous devez remplacer la toiture, il est suggéré de le faire pendant les mois plus doux, soit de mars à octobre. 

 

Les gammes de prix

Le coût pour un remplacement entier de toiture est très variable. Il y a des éléments de complexité qui peuvent impacter sur la facture. Parce exemple, si la moisissure est très présente et que la charpente doit subir des transformations ou encore si le toit a une grande pente. Et bien sûr, plus la surface à couvrir est vaste, plus le montant sera élevé. Pour une maison de dimension moyenne, on peut s’attendre à débourser autour de 12 000 $ pour le remplacement d’une toiture en bardeaux d’asphalte. Ce matériau est le plus utilisé au Québec puisqu’il est efficace et abordable. Il faut donc compter environ 5 $ le pied carré pour un toit fait de cette matière. 

 

Avant l’arrivée de la neige, vérifiez l’état de votre toiture afin d’éviter les dégâts en plein hiver. Ceux-ci seront plus difficiles à réparer.

Avant l’arrivée de la neige, vérifiez l’état de votre toiture afin d’éviter les dégâts en plein hiver. Ceux-ci seront plus difficiles à réparer.

 
 
Il vous reste encore quelques jours avant que l’hiver arrive et que la neige vous empêche de faire une inspection visuelle. Mieux vaut prévenir que guérir!
Par id3tech